La relance

Edito de rentrée Pierre-François le Louët

Le Gouvernement a pris la pleine mesure de la gravité de la situation économique.

Parmi les nombreuses mesures de relance, plusieurs nous concernent très directement et répondent, au moins en partie, à des préoccupations que nous avions évoquées auprès des Pouvoirs Publics ces dernières semaines :

Ces mesures viennent renforcer les dispositifs mis en place par les professions sous l’égide du DEFI et que nous sommes en train de remanier très largement afin de les adapter à la nouvelle situation économique.

Il convient maintenant de les mettre en œuvre au plus vite et que l’ensemble des acteurs économiques, le secteur bancaire en particulier, les agents de l’Etat se mobilisent au service des entreprises afin que ces mesures puissent être appliquées le plus rapidement et le plus simplement possible. En évitant le travers bien français des complications bureaucratiques inutiles…

Il s’agit non seulement de sauvegarder nos entreprises, mais aussi de profiter de ce plan de relance pour nous adapter, plus vite et plus fort, aux nouvelles réalités de nos marchés. Evidemment, beaucoup dépendra de la force de la reprise économique et de la consommation dont dépendent les chiffres d’affaires. Il y a là néanmoins une opportunité que nous devons saisir.

Alors que la situation est plus incertaine que jamais, il y a urgence.

Pierre-François Le Louët