La digitalisation n’est plus une option !

La digitalisation n’est plus une option !

L’environnement dans lequel notre secteur évolue est en train de se reconfigurer : ces 12 derniers mois, les marques de mode ont entamé une révolution digitale qui a totalement redessiné les frontières du wholesale et BtoC.

Mais, s’il n’est pas possible de remplacer l’expérience physique, le toucher ou le contact, nous sommes convaincus que la digitalisation peut créer une nouvelle expérience client, donner une nouvelle proximité à la relation et une nouvelle désirabilité au produit.

Que ce soit pour le retail ou pour le BtoB, les propositions de marques se multiplient pour réinventer cette relation, surprendre et capter les acheteurs. Les salons et showrooms proposent de nouvelles initiatives virtuelles, multiplient les options (les 360°, les vidéos, les lives…) pour améliorer la perception, l’envie du produit.

Toutefois, dans ce basculement d’un monde physique vers un monde digital, la première attente est la qualité de l’expérience de mise en relation entre acheteurs et marques. Pour que ce voyage mène à la destination finale, l’achat, il doit être fluide, positif et enrichissant depuis la prise de contact jusqu’au service après-vente.

Si cette digitalisation prend du temps, et semble même peu rentable de prime abord, elle économisera in fine un temps précieux sur la conversion des acheteurs. Dans le BtoB, les nouvelles formules digitales proposées permettent un travail de prospection et donc un gain de temps sur le développement d’un marché à l’export.

Lorsque les rencontres physiques reprendront, les revendeurs réfléchiront probablement différemment leurs commandes. Ils feront des premières hypothèses d’achat sur le digital, profiteront du retour au physique pour apprécier le toucher et le tomber du produit, et s’appuieront sur le confort du digital pour passer commande.

C’est dans cette dynamique d’accompagnement que la Fédération française du prêt-à-porter féminin a lancé en 2020 le PAD, le Plan d’Amplification Digitale, qui a permis pour sa première édition de soutenir efficacement 76 marques.

Toujours avec le soutien du Defi, cette initiative est renouvelée en 2021 avec une aide augmentée à 2000€. Contactez-nous pour de plus amples renseignements.

Anne-Laure Druguet, Directrice de Projets – Service International