MERCI !

Pendant 6 ans, le conseil d’administration de la Fédération m’a confié la mission de redynamiser cette institution née en 1929.

Avec le conseil, avec le bureau et en particulier le Trésorier, Eric Sprung, avec toute l’équipe menée par François-Marie Grau, j’ai tenté d’accomplir la mission qui m’avait été confiée. Nous l’avons réussie ensemble. C’est pour nous tous une grande fierté.

Les résultats vous les connaissez.

Nous avons remis dans les rails de la modernité la FFPAPF en dotant notre organisation d’axes clairs d’intervention, en insufflant une méthode nouvelle : réaliser une étude stratégique sur un point bloquant, communiquer largement sur le sujet pour frapper les esprits, déployer ensuite des outils d’aide à la décision, mettre en place des groupes d’application opérationnelle ou trouver les financements pour que l’impact se fasse sentir concrètement dans les entreprises. Pour que notre industrie change. Et notre industrie a changé.

Nous avons utilisé cette méthode sur des sujets aussi divers que la numérisation des entreprises, la transformation des modèles économiques, les nouvelles dynamiques du développement durable.

Nous avons aussi structuré un accompagnement des marques émergentes qui n’a sans doute pas d’équivalent au monde dans le domaine des industries créatives. Nous avons réconcilié la Fédération avec la jeunesse en nous positionnant comme le partenaire institutionnel de tous les entrepreneurs qui souhaitent être à l’avant-garde de notre secteur.

Nous avons modernisé et digitalisé nos actions internationales.

Nous avons doté la Fédération d’outils de communication puissants alternant les formats physiques et numériques.

Nous l’avons fait à un rythme soutenu.

Nous l’avons fait aussi avec un esprit d’ouverture, en respectant la diversité de nos membres qui fait notre richesse et notre fierté. Une ouverture aussi sur notre écosystème institutionnel avec qui – coûte que coûte – j’ai toujours privilégié la collaboration au conflit. Jamais nous n’avons tant collaboré avec d’autres institutions. Jamais il n’a été aussi évident que la FFPAPF est le centre névralgique de toute réflexion stratégique sur notre secteur et une des rares institutions à être capable, grâce à ses équipes, de mettre en œuvre efficacement et rapidement des actions ambitieuses.

Nous l’avons fait malgré les oppositions des uns et des autres.

Nous l’avons fait grâce aux ressources du DEFI que je n’ai jamais cessé de défendre.

Nous l’avons fait grâce à nos membres, les anciens comme les plus jeunes, les grands comme les petits.

Nous l’avons fait grâce à vous et je vous en remercie.

Pour notre Fédération, il y aura d’autres combats à mener dans un contexte nouveau marqué par une nouvelle fragmentation du monde et l’accélération de la transition écologique.

J’ai confiance en la personnalité du nouveau Président qui aura à présent la mission de déployer la Fédération dans ce nouveau monde.

Il y aura demain d’autres projets à porter. Pour la Fédération, pour vous, pour moi.

J’ai confiance en l’avenir car je sais que la Fédération est aujourd’hui à la fois plus solide et plus agile.

Deux qualités indispensables pour aborder la vie.

Vive la mode !

Vive la vie !