3 questions à Kelly Helfman
Présidente de Informa Markets Fashion

3 questions à Kelly Helfman

Quelle est la situation du marché aux États-Unis ?

Après la pandémie, nous avions des doutes quant à la capacité du retail à se rétablir, mais nous sommes finalement heureux de constater que ce secteur continue de se développer aux États-Unis. Nous avons même vu une augmentation significative du nombre de boutiques en ligne au cours de l’année dernière. Maintenant que les consommateurs reprennent le travail et voyagent à nouveau, les boutiques de vente au détail voient leur chiffre d’affaires progresser.

Parallèlement, les acheteurs passent des commandes de manière plus consciencieuse afin de ne pas être bloqués par les stocks. Nous notons aussi que les détaillants qui visitent nos salons sont de plus en plus sérieux et informés. Leur priorité est de découvrir de nouvelles marques. Les acheteurs ne s’intéressent plus seulement aux futures collections, ils sont désormais prêts à commander les produits qui les intéressent de manière plus immédiate pour répondre à une demande instantanée.
 

Est-ce que ces changements transforment les événements que vous organisez aux États-Unis ?

La pandémie nous a permis de prendre du recul et de repenser notre panel d’événements. Nous avons apporté des améliorations remarquables à nos salons, notamment en créant des espaces plus impactants où cohabitent différents salons afin de permettre aux acheteurs d’avoir accès à plusieurs catégories de produits et de prix au même endroit. À Las Vegas, par exemple, les chaussures ne sont plus dans un seul et même espace : nous les avons placées à côté des vêtements afin que l’acheteur puisse acheter tous les produits dans une seule zone. Il y a donc de la chaussure dans les salons Project et MAGIC, couvrant les deux gammes de prix et les deux styles.

Au niveau 3 du Javits Center (ndlr : Centre des Congrès de New York), nous avons maintenant uniquement Coterie, qui est notre salon contemporain le plus haut de gamme pour les femmes, et au niveau 1, MAGIC NY, qui était auparavant Fame, Moda, Sole Commerce et Accessories The Show. Cela donne une idée précise aux acheteurs de l’emplacement où ils doivent se rendre et permet aux deux salons d’avoir leur propre proposition. Les acheteurs continuent de venir au Coterie pour voir leurs marques américaines contemporaines préférées, mais aussi pour découvrir de nouvelles marques internationales. En septembre prochain, Coterie fera peau neuve en termes d’image de marque, d’expérience, de disposition et de cachet. Il y aura des nouvelles marques, des collections internationales, de la durabilité, de la numérisation et de la technologie. Il y aura aussi des espaces tendances pour découvrir des marques, un service de conciergerie, des études sur les sujets les plus pertinents de la mode et bien plus encore.
 

Quels conseils donneriez-vous à une marque souhaitant développer son activité sur le marché américain ?

Pour être performant sur le marché américain, il est essentiel de s’assurer que vous serez en mesure de tenir les délais de livraison. Il est crucial d’avoir des dates de livraison définies, des minimums fixés, des prix de gros en dollars, des fiches techniques, un suivi de la production et, bien sûr, une collection qui trouvera un écho auprès des consommateurs américains. Il est aussi indispensable d’avoir des représentants anglophones pour valoriser vos collections sur le stand. La flexibilité sur les conditions et les paiements est un vrai plus. Assurez-vous de faire votre promotion 4 à 6 semaines avant votre venue sur le salon et fixez autant de rendez-vous à l’avance que possible.

En termes de positionnement, nous notons que les consommateurs américains sont d’avantage en recherche de marques communautaires capitalisant tant sur l’esthétique, l’impact social que la durabilité. De plus en plus de personnes et de jeunes consommateurs sont prêts à dépenser davantage pour des articles de haute qualité et de longue durée dans le but de réduire le gaspillage de vêtements.

Concernant le style, les matériaux innovants, les formes architecturales simples combinées à des silhouettes contrastées d’articles surdimensionnés et ajustés fonctionnent très très bien. Les drapés et les fronces créent des profils doux, mais sculpturaux, pour des articles clés comme les robes décolletées, les hauts et les costumes confortables. Des imprimés saisonniers audacieux et des couleurs vives, comme les robes à imprimés floraux. Des motifs nostalgiques, des rayures et des pois dans des couleurs vives. Enfin, on note un véritable attrait pour les matériaux naturels et respectueux de la planète : coton équitable, lin, chanvre, soie naturelle de paix et fibres fabriquées à partir de déchets de fruits.